Err

Votre panier : 0,00 EUR

Culture de la spiruline en 5 étapes

La spiruline se cultive dans des conditions particulières que l'on retrouve dans des milieux naturels chaud et alcalin au Tchad, en Inde, en Birmanie et au Mexique :

- de la chaleur

- un ph basique (ph 10)

- de la lumière

- du sel et des nutriments

Pour cultiver l'algue bleue dans le Nord de la France, il nous a fallu reproduire ces conditions naturelles. C'est donc sous serre que nous chauffons nos bassins d’eau en récupérant la chaleur produite par le moteur de notre unité de méthanisation. Cela nous permet de garder une eau à une température constante de 35°C toute l'année et un air ambiant variant de 20 à 45°C selon les saisons. 

Les conditions essentielles à l'agluoculture : chaleur, lumière, eau basique, sel et nutriments

La lumière est un facteur très important pour permettre à l'algue de proliférer car elle permet la photosynthèse. La production est d'ailleurs à son maximum de juin à août lorsque les jours sont les plus longs. 

L'eau des bassins doit être légèrement salée (salinité à 10g/L) et être agitée à l’aide d’une roue à aubes pour éviter que l'algue ne prenne de coup de soleil. 

Le pH de l'eau du bassin est également un facteur important pour la spiruline. Celle-ci a besoin d'un pH basique pour pouvoir se développer. Cette alcalinité est apportée grâce à du bicarbonate ou à du gaz carbonique. Ce pH élevé permet aussi de protéger le bassin contre les contaminations et ainsi éviter la prolifération d'autres bactéries (ou algues !).

Et tout comme nous, la spiruline a besoin de manger ! Nous lui apportons donc quelques nutriments pour qu'elle ne manque de rien et se développe convenablement. L'azote, le carbone et l'urée sont les principaux nutriments dont elle a besoin. Nous lui apportons également des minéraux et des oligo-éléments comme le fer et le magnésium, essentiels à son développement.

Étape 1 : Récoltée tous les jours

photo récolte spiruline

Durant l'été, la récolte a lieu tous les jours.En hiver, c'est 2 fois par semaine (en moyenne). En effet, lorsque toutes les conditions sont réunies (chaleur, pH, sel, nutriments) et que le taux d’ensoleillement journalier est à son maximum, la spiruline peut croitre de 25% par jour !

La spiruline est récoltée très tôt le matin (entre 4h et 10h) : c’est à ce moment qu’elle est la meilleure en terme de qualité nutritionnelle. 

Étape 2 : Filtrée à 30 microns

filtration spiruline

Nous utilisons une pompe de surface afin d'aspirer l'eau du bassin et les micro-algues. Cette « boue verte » passe ensuite dans un filtre de 30 microns afin de séparer l’eau et la spiruline. L’eau retourne dans le bassin tandis que la spiruline coule dans un bac.

Étape 3 : Préssée en pâte

pressage spiruline

Vient ensuite le pressage, la spiruline est piégée dans un linge de fromagerie pour être soumise à une dépression à l’aide d’une pompe à vide : cela permet de retirer encore un peu d’eau du produit. On obtient ainsi une sorte de pâte à modeler. 

Étape 4 : Façonnée en spaghetti

spaghetti spiruline

Cette pâte est placée dans un pressoir pour être façonnée en spaghetti. Cette étape permet de transformer notre produit assez finement pour qu’il puisse sécher efficacement dans le séchoir.

Étape 5 : Séchée à basse température

séchage spiruline

Notre spiruline est ensuite déshydratée dans un séchoir à basse température (<42°C), ceci permet de conserver les propriétés nutritionnelles de notre produit. Nous  obtenons finalement les fameuses brindilles qui feront le bonheur des consommateurs à la recherche d’un produit sain, simple et bon pour la santé. Ces brindilles pourront ensuite être broyées pour obtenir la spiruline en poudre

Il n’y a plus qu’à déguster !